Agathe Herold (2020) : La construction du héros dans Les Amours des Grands Hommes. Une relecture contextuelle du recueil de Madame de Villedieu

portrait de Madame de Villedieu

  • Résumé :

À l’aide d’une relecture contextuelle, ce travail interroge la notion de « démolition du héros » dans le recueil de Madame de Villedieu Les Amours des Grands Hommes. Il permet de comprendre comment l’autrice adapte à la culture mondaine des années septante tout un héritage littéraire tant antique que contemporain afin de présenter à ses lecteurs et lectrices une galerie de héros grecs et romains. Il montre que Solon, Socrate, César ou Caton ne sont pas des héros avilis par l’amour et ridiculisés par leurs intrigues galantes et que Madame de Villedieu propose une vision renouvelée de l’héroïsme. L’autrice met en avant le devoir amoureux des grands hommes aussi bien que leur devoir politique, mais aussi et surtout leur résilience ainsi que leur capacité à renoncer à celles qu’ils aiment lorsqu’ils sont confrontés à la réalité des désillusions sentimentales.

Présentation de l’autrice :

Agathe Herold est assistante diplômée à l’Université de Fribourg. Après un mémoire consacré à la construction du héros dans Les Amours des Grands Hommes de Madame de Villedieu, elle prépare une thèse sous la direction des professeurs Thomas Hunkeler et Julien Gœury, qui s’intéressera à la comédie française de la Renaissance. Ses domaines de recherche portent sur le théâtre de l’Ancien Régime, les questions d’intertextualité et de génétique textuelle, ainsi que sur l’étude des publics et de la réception à cette époque.