Carmente (1668)

portrait de Madame de Villedieu
Carmente (1668), éd. Sophie Dalbourg, thèse de Doctorat préparée sous la direction de Madeleine Bertaud, Université de Nancy II (1998)

Nous reproduisons ici, avec l'aimable autorisation de son auteure, l'édition modernisée de Carmente avec introduction, notes, glossaire et bibliographie.

L'introduction comporte l'étude de la place de l'œuvre dans l'évolution du roman au XVIIe siècle, celle de la structure, des sources, des clefs, de certains éléments remarquables du style et des thèmes principaux. Carmente doit encore beaucoup aux longs romans de la première moitié du siècle, tout en annonçant par ses dimensions réduites, le goût nouveau pour des œuvres plus courtes. La lecture de ce roman permet aussi de mesurer l'évolution propre à l'auteur en offrant un point de comparaison important pour la compréhension de ses œuvres ultérieures.

Voir aussi les liminaires et le résumé.

page_carmente